Login

Se souvenir de moi

       
Top Panel
vendredi, 18 janvier 2019

L'immobilier : une vérité qui dérange

L'immobilier serait-il enfin en passe d'acquérir en France ses lettres de noblesse ? Longtemps décrié, voici que ce secteur concentre ces derniers mois toute l'attention des pouvoirs publics. C'est trop d'honneur. Décret sur l'encadrement des loyers, loi de Finances 2012, déclaration intempestive du ministre du Redressement productif assimilant l'immobilier et les banques à des secteurs abrités, n'en jetez plus, la coupe est pleine.

 

Dans toute cette agitation, il convient de faire un tri. Après tout, comparer l'immobilier au secteur bancaire n'est peut-être pas une si mauvaise idée... à condition de le faire de manière objective. A vrai dire, les professionnels de l'immobilier peuvent même être fiers de cette comparaison, qui sonne comme une reconnaissance de leur contribution économique et sociale de premier plan. Notre rôle n'est-il pas en effet, à l'instar du secteur bancaire, de participer à la prospérité et au développement de la croissance de notre pays et des individus qui le composent ?

 

 

Quitte à parler contribution du secteur de l'immobilier, autant le faire de manière la plus transparente possible, chiffres à l'appui. L'immobilier et le logement sont aujourd'hui le premier poste de valeur ajoutée du pays représentant pratiquement 20 % de notre PIB, soit près de 343 milliards d'euros. Cette valeur profite largement à la société française. Grâce à de nombreuses taxes, l'immobilier rapporte davantage à l'Etat et aux collectivités locales que les 46 milliards d'aide que l'Etat consacre chaque année au logement. N'inversons pas les rôles !

 

Cette contribution est autant financière que citoyenne : les seuls droits de mutation versés à la Mairie de Paris sont supérieurs au milliard d'euros, contribuant à la politique de logement social, mais aussi à l'hébergement d'urgence.

 

A l'heure où le Grand Paris semble enfin sur le point de prendre son envol, ces mêmes professionnels de l'immobilier sont également fiers d'avoir été parmi les premiers à s'engager dans ce projet qui remporte désormais une adhésion largement partagée.

 

N'en déplaise à certains, les agents immobiliers s'investissent et agissent également sur le terrain pour faire bouger concrètement les choses. A la Fnaim Ile-de-France, par exemple, avec notre observatoire des charges, nous contribuons à une totale transparence des charges de copropriété. Régulateur des prix, l'agent immobilier est aussi, de fait, un régulateur social en participant au bon déroulement de ce qu'il convient d'appeler « la démocratie de palier » exercée au travers des syndics de copropriété.

 

En cette période difficile, nous ne restons pas les bras croisés. Nous militons pour que ce rôle social aille encore un cran plus loin que ce qu'il est aujourd'hui. Nous souhaitons, par exemple, encourager les bailleurs privés, qui détiennent plus de 50 % de l'offre locative à Paris, à s'engager à louer leur bien à des prix de 30 à 50 % inférieurs au prix du marché en région parisienne et dans Paris sous certaines conditions. Ceci pourrait permettre aux classes moyennes et intermédiaires de trouver une solution à leur problème de logement : c'est notre « bail puissance 3 ». A mille lieues du monstre avide décrit par certains, l'immobilier est tout simplement un secteur composé de milliers de professionnels constitués le plus souvent en très petites entreprises (TPE).
Avant de réclamer une énième ponction à ce secteur qui, soi-disant, s'enrichirait sans travailler, sans doute est-il préférable de s'interroger sur sa contribution financière et sociale, largement sous-estimée en France et en Ile-de-France.

Retrouvez notre équipe du
lundi au vendredi de 9h à
12h30 & de 14h à 17h30

Posez nous vos questions :

04 92 90 41 90

L'équipe

Dirigeant: Bruno MONNERET
Responsable pédagogique / Formatrice: Annie Cramard
Commerciaux: Marjorie Montefalcone, Sandrine GAILLETON, Alexandre Monneret
Assistante: Marina Delorenzo
Expertise, Gestion: Gérard DOSJOUB
Urbanisme, Juridique:
Pascal JOCALLAZ
Viager succession donation: Sylvie Ciesco
Syndic: Gilles Brancourt, Gilles Couturier
Informatique, Réseaux sociaux: Alexandre Monneret
Photographie, Retouche photographie: Michel NUNES
Autre : Catherine LACOURT, Vanessa Cauchois, Vincent Cheroux, Me Olivier Tafanelli, Christian Pinci, Dominique Boussuge, Alexandra Ambrasino, Philippe Gaillard, Caroline Ludwig, Jean-Sébastien Vacon
Certification Monneret VeriSelect

Website Security Test